Football américain, Vikings de Villeneuve-d'Ascq

Logo équipe des Vikings de Villeneuve-d'Ascq
Informations :
http://vikings.usfoot.com/

Partager

Résultats Vikings de Villeneuve-d'Ascq
14 victoire(s)
2 nul
11 perdu

Division 3 Sénior 2013-2014

  Equipe PPM J G N P Pour Contre Diff/M
1 Vikings 2.63 8 6 1 1 118 53 8
2 Cougars 2.38 8 5 1 2 139 129 1
3 Gaulois 2.25 8 5 0 3 130 99 4
4 Monarques 1.75 8 3 0 5 122 95 3
5 Poppy's 0.88 8 0 0 8 94 227 -17
6 Seagulls 0 0 0 0 0 0 0 0

Calendrier & résultats Vikings de Villeneuve-d'Ascq

Playoff Vikings de Villeneuve-d'Ascq

Date Match
Mousquetaires 26 18 Vikings

Afficher les résultats sur votre site

En échange d'un lien retour (http://www.foot-us.fr), Foot us france vous fournit un script pour suivre les résultats de votre club :


Intégration PHP :
<?php echo file_get_contents('http://www.foot-us.fr/football-americain/championnat/championnat-equipe-fiche-78.html'); ?>
Intégration Javascript
<script src="http://www.foot-us.fr/football-americain/championnat/championnat-equipe-78.html"></script>
Classement et résultats proposés par :
<br /><a href="http://www.foot-us.fr" title="Football americain france">Foot-us.fr</a>

Commentaires sur les Vikings de Villeneuve-d'Ascq

Sujet du message
Dites-moi la réponse sur mon adresse email:
guillaumelehoux@hotmail.fr

La séance d'essaie gratuite
Bonjour je m'appelle Guillaume,se serais pour savoir si il serais possible de faire la séance d'essaie gratuite,ce mercredi?
Je n'ai pas l'équipement mais on m'a dis que vous pourriez m'en obtenir(j'ai des crampons)

La séance gratuite(suite)
Dites-moi la réponse sur mon adresse email: guillaumelehoux@hotmail.fr

demande d'information
Bonjour,
est-il possible d'avoir des informatios sur votre club pour mon fils de 10 ans (iù se situe-t-il, les jours d'entrainement, les horaires, au niveau de l'équipement, le coût...) ?
est-il possible de faire un essai ?
MERCI de me répondre par mail :valerie.albot@free.fr ou sur mon portable 06 99 39 64 69 (n'hésitez pas à laisser un message)
d'avance merci

ReportageTon ge9nome pour 1 000 dollarsLE MONDE | 06.06.08MOUNTAIN VIEW, SILICON VALLEY (CALIFORNIE)
ReportageTon ge9nome pour 1 000 dollarsLE MONDE | 06.06.08MOUNTAIN VIEW, SILICON VALLEY (CALIFORNIE) ENVOYc9 SPc9CIALNadine, 30 ans, une jolie rossue aux yeux bleus, a e9pouse9 Ahmad, 32 ans, un costaud tre8s basane9. Leur fille de 3 ans, Zeina, a les yeux noirs, mais Nadine a envie de savoir si plus tard, quand Zeina sera grande, elle pourra quand meame avoir des enfants aux yeux bleus. Pour cela, il faut de9terminer si la fillette a he9rite9 de sa me8re la combinaison ge9ne9tique ade9quate. Or, de9sormais, rien n'est plus facile : il suffit de faire cracher Zeina dans un tube en plastique, puis de l'envoyer e0 23andMe, une nouvelle socie9te9 installe9e e0 Mountain View, au coeur de la Silicon Valley.Pour 1 000 dollars (645 euros), 23andMe, ainsi baptise9e en re9fe9rence aux 23 chromosomes du ge9nome humain, extrait l'ADN des cellules de salive, puis en de9code une partie pre9cise9ment 580 000 marqueurs , ou variations permettant d'identifier une se9rie de caracte9ristiques propres e0 chaque individu.En fait, Ahmad et Nadine voulaient tout savoir sur leur fille, sur eux-meames et sur leur famille. Ahmad est chef inge9nieur chez Google, et tout ce qui touche aux nouvelles technologies le passionne. De8s qu'il entend dire que les particuliers peuvent faire de9crypter leur ge9nome pour un prix raisonnable et sans formalite9s, il se procure les tubes pour recueillir sa salive, celle de sa femme, de sa fille et de sa belle-me8re. Gre2ce e0 la belle-soeur d'un ami, qui travaille chez 23andMe, il obtient un tarif de groupe tre8s avantageux.Ahmad se sent en confiance, car 23andMe fait un peu partie de son univers. La socie9te9 a e9te9 cre9e9e en 2007 par Anne Wojcicki, une biologiste qui est aussi l'e9pouse de Sergey Brin, cofondateur de Google. M. Brin a de9cide9 d'investir 4 millions de dollars dans 23andMe, et Mme Wojcicki a installe9 ses locaux tout pre8s de l'immense campus de Google. Ahmad croit savoir pourquoi Google s'inte9resse e0 23andMe, au-dele0 de la solidarite9 entre e9poux : Notre mission est d'organiser l'information du monde et de la rendre disponible et accessible e0 tous. Or le patrimoine ge9ne9tique de l'humanite9 est de l'information pure. Je ne fais pas partie du management, mais je devine que cet investissement est e0 rapprocher du lancement de notre projet Google Health Initiative , un site Internet de gestion des dossiers me9dicaux personnels, que Google va bientf4t mettre e0 la disposition de tous les Ame9ricains.Apre8s quelques semaines d'attente, les re9sultats sont enfin affiche9s sur la page Internet personnelle d'Ahmad, cre9e9e par 23andMe et accessible gre2ce e0 un mot de passe. Par son ton et son graphisme, le site cherche e0 cre9er une ambiance ludique et de9contracte9e : on vient ici pour s'instruire et s'amuser, pas pour s'angoisser. Cela dit, 23andMe renseigne d'abord le client sur ses pre9dispositions exprime9es en pourcentage e0 de9velopper une trentaine de maladies : cancer du sein ou de la prostate, infarctus, hyperactivite9, tendances maniaco-de9pressives, obe9site9, diabe8te, scle9rose en plaques On lui indique ses chances de devenir de9pendant e0 l'alcool s'il en consomme re9gulie8rement, ou de re9sister au sida s'il est expose9 au virus. Il saura aussi s'il e9limine la cafe9ine rapidement, si ses oreilles produisent un ce9rumen sec ou mouille9, si ses ge8nes le pre9disposaient e0 avoir un QI supe9rieur ou infe9rieur e0 la moyenne Une note de 1 e0 4 est attribue9e e0 chaque re9sultat, selon le degre9 de fiabilite9 des recherches en cours. Ainsi, la pre9disposition e0 devenir arthritique be9ne9ficie de 4 points, car la recherche dans ce secteur est bien avance9e et fait l'objet d'un consensus parmi les ge9ne9ticiens. En revanche, la mesure de l'aptitude psychologique e0 ne pas re9pe9ter les meames erreurs n'a ree7u que 1 point, car la recherche, mene9e en Allemagne, n'en est qu'e0 ses de9buts.Le chapitre Origines indique au client de quelle re9gion du monde viennent ses anceatres, gre2ce e0 un ensemble de graphiques, de tableaux et de cartes. La section He9ritage familial permet de de9terminer le degre9 exact, e0 0,01 % pre8s, de ressemblance entre parents et enfants, ou entre fre8res, soeurs, cousins ou amis. Le client de9couvrira que son aversion pour les aliments amers lui vient de son grand-pe8re, et son endurance e0 la course e0 pied lui a e9te9 le9gue9e par sa grand-me8re A chaque fois qu'une nouvelle de9couverte est faite quelque part dans le monde, l'e9quipe de 23andMe l'inte8gre pour enrichir ses re9sultats.Nadine est contente, sa fille aux yeux noirs est porteuse des ge8nes faiseurs d'yeux bleus. Ahmad s'inte9ressait assez peu e0 cette affaire d'yeux, mais sa femme, moqueuse, affirme qu'il avait son propre souci : Il a tout de suite compare9 son ge9notype e0 celui de sa fille, pour voir si c'e9tait bien lui le pe8re. En riant, il avoue que le test l'a rassure9.Pour le reste, Ahmad est plutf4t satisfait : Quand j'ai clique9 sur ma page Sante9, j'e9tais anxieux, mais mes chances de de9velopper les maladies repe9re9es par 23andMe sont dans la moyenne. Pour le reste, ma femme et moi avons tout lu ensemble, c'e9tait amusant. Seule surprise : ma me8re a le teint pe2le, et ses grands-parents sont ne9s en Turquie. Or le test dit qu'ils sont originaires d'Afrique de l'Ouest, c'est tre8s myste9rieux. Selon lui, personne ne devrait avoir peur de divulguer ses informations : Chez Google, je fais souvent passer des entretiens d'embauche, et la perspective d'une se9lection ge9ne9tique des candidats m'inte9resse. Par exemple j'aimerais savoir d'emble9e qui est plutf4t un meneur, et qui est un suiveur De9je0, pour les postes importants, les entreprises font passer aux candidats des tests de QI, elles enqueatent sur leur passe9, leur sante9, leur comportement sur Internet. La se9lection ge9ne9tique sera une fae7on plus efficace de faire ce que nous faisons de9je0. Et quand ma fille sera en e2ge de se marier, il faudra que mon gendre soit ge9ne9tiquement parfait. Pour rassurer ceux qui s'inquie9teraient d'une diffusion non autorise9e de leurs informations, 23andMe affirme que sa base de donne9es est parfaitement se9curise9e. Cela dit, la socie9te9 fait tout pour encourager ses clients e0 publier, partager et comparer leur code ge9ne9tique. Afin que personne ne soit pris en traeetre, elle leur fait signer un formulaire de consentement, accompagne9 d'un avertissement : Des donne9es que vous partagez avec des amis, des parents ou des employeurs pourraient eatre utilise9es contre vos inte9reats. ( ) Aujourd'hui, tre8s peu d'entreprises et de compagnies d'assurances exigent de vous des informations ge9ne9tiques, mais cela pourrait changer dans l'avenir. ( ) Un jour, des donne9es que vous aurez divulgue9es pourraient servir e0 vous refuser un emploi ou une assurance maladie. Mis e0 part cette pre9caution juridique, les deux patronnes de 23andMe, Anne Wojcicki et son associe9e Linda Avey, ne souhaitent pas disserter sur ce qu'elles estiment eatre des sce9narios catastrophes de type Big Brother imagine9s par des intellectuels tourmente9s. Elles rappellent simplement que le gouvernement des Etats-Unis va promulguer une loi interdisant la discrimination entre les citoyens sur des bases ge9ne9tiques.Anne, 37 ans, et Linda, 47 ans, toutes deux minces, vives et souriantes, pre9fe8rent parler de leur succe8s. Apre8s six mois d'activite9, 23andMe emploie de9je0 une cinquantaine de personnes, et continue e0 embaucher. Fin avril, pre8s de 10 000 clients lui avaient confie9 leur ADN. Les perspectives de de9veloppement sont infinies. Linda, qui a travaille9 pendant vingt ans dans l'industrie pharmaceutique, souhaite se lancer dans une collaboration avec les grands laboratoires : Les chercheurs vont bientf4t mettre au point des me9dicaments ultracible9s, qui seront fabrique9s sur mesure en fonction du ge9notype individuel de chaque patient. Mais, e0 ce stade de la recherche, ils ont besoin de bases de donne9es contenant des grandes masses de profils ge9ne9tiques varie9s. Les clients de 23andMe pourront donc s'associer e0 l'effort de recherche sur une maladie de leur choix, en faisant don de leurs donne9es e0 la science.De son cf4te9, Anne rappelle que la ge9ne9tique est d'abord un formidable outil de me9decine pre9ventive : Si les gens apprennent qu'ils sont pre9dispose9s e0 faire un infarctus, ils vont peut-eatre changer leur style de vie et faire des examens re9guliers. Cela va re9duire les de9penses maladie. Elle pre9conise aussi l'instauration d'un nouveau syste8me d'orientation scolaire, fonde9 sur les tests ge9ne9tiques : Quand j'aurai un be9be9, je voudrai savoir tre8s tf4t s'il a plutf4t une me9moire visuelle ou s'il apprendra mieux en e9coutant, et adapter sa fae7on d'e9tudier en conse9quence. La ge9ne9tique va entraeener une re9volution dans les me9thodes pe9dagogiques, qui devront s'adapter aux aptitudes individuelles de chaque enfant. L'e8re de l'apprentissage unique et standardise9 pour tous s'ache8ve. Anne et Linda ont donc de9cide9 de voir l'avenir en rose. En ce qui les concerne, c'est sans doute justifie9, car elles ont de9je0 acquis le statut de VIP internationales. En janvier, elles ont e9te9 invite9es au sommet de Davos, et en ont profite9 pour collecter gratuitement les e9chantillons de salive d'un millier de participants. De9sormais, les de9cideurs du monde entier connaissent l'existence de 23andMe, et savent que leur code ge9ne9tique dort dans une base de donne9es californienne.Le service de 23andMe est de9je0 disponible en Europe, il suffit d'ajouter 45 dollars pour les frais de port. Anne reave du jour of9 sa base de donne9es contiendra le patrimoine ge9ne9tique de l'humanite9 tout entie8re. Elle sait que, dans de nombreux pays, son service rencontrera des re9sistances culturelles, mais qui seront vite balaye9es : Au-dele0 des coutumes nationales, on voit e9merger un nouveau principe universel : le droit inalie9nable de chaque eatre humain e0 connaeetre son ge9notype, c'est-e0-dire e0 savoir de quoi il est fait. Notre mission est d'aider les pays plus traditionnels e0 progresser dans ce sens. Gre2ce notamment e0 son blog (the Spittoon, le crachoir ), 23andMe favorise la cre9ation de communaute9s de passionne9s : Des groupes d'affinite9 vont se former entre gens posse9dant la meame origine ou le meame profil ge9ne9tiques. S'ils le souhaitent, nos clients peuvent te9le9charger leur code e0 l'e9tat brut. Ceux qui prendront la peine d'e9tudier un peu la ge9ne9tique pourront lancer leurs propres recherches. En fait, ces chercheurs autonomes existent de9je0. Les me9dias ame9ricains les ont surnomme9s les hackers du ge9nome , car leur e9tat d'esprit et leur mode ope9ratoire sont assez proches de ceux des hackers informatiques : dans les deux cas, il s'agit de manipuler et de de9crypter des lignes de code. Pour aider les autodidactes, divers centres de recherche publics ont mis leurs bases de donne9es en ligne : de9sormais, pour en savoir plus sur une se9quence du ge9nome humain, il suffit de la taper dans Google.A Menlo Park, e0 quelques kilome8tres des bureaux de 23andMe, Ann Turner, une sexage9naire ronde et joviale, me8ne ses recherches dans la salle e0 manger de son pavillon de banlieue. Psychiatre e0 la retraite, elle s'est initie9e e0 l'informatique pour cre9er des logiciels destine9s aux victimes d'attaques ce9re9brales. Par ailleurs, Ann est atteinte d'une maladie rare qui la rend sourde, une de ces maladies orphelines dont on ne sait rien, sinon qu'elle est ge9ne9tique. Depuis des anne9es, elle me8ne des recherches de ge9ne9alogie pour identifier parmi ses anceatres et ses parents e9loigne9s ceux qui furent atteints par la maladie. Dans ce cadre, elle a souvent recours aux tests ge9ne9tiques classiques .De8s l'arrive9e sur le marche9 des nouveaux tests plus complets, Ann de9cide de changer de tactique : L'ouefe est affecte9e par une cinquantaine de ge8nes, mais ma maladie re9sulte probablement d'une seule mutation. Premie8re e9tape, elle fait un test comparatif sur deux produits concurrents : elle ache8te le test de 23andMe et celui d'une socie9te9 concurrente, DecodeMe, base9e en Islande les diffe9rences sont minimes. Puis elle se lance sur la piste du ge8ne responsable de sa maladie. Ma cousine a deux fils, l'un est touche9 par la maladie et l'autre pas, dit-elle. Ils vont tous deux faire le test e0 mes frais. Ensuite, je vais essayer de trouver des variations ge9ne9tiques pre9sentes e0 la fois chez moi et chez le gare7on atteint de surdite9, mais qu'on ne retrouve pas chez son fre8re non atteint. L'une de ces variations est sans doute la cause de notre maladie. Ann va charger toutes ces donne9es brutes sur son petit PC, et travailler en se servant du logiciel de comptabilite9 Excel : Je n'ai pas encore parle9 de mon projet e0 23andMe. Si je les contacte, ils m'aideront peut-eatre. Des jeunes gens en bonne sante9 veulent aussi s'approprier ces outils, pour le plaisir. Andrew Meyer, 23 ans, diplf4me9 en informatique, habite un petit studio e0 Santa Rosa, e0 une heure au nord de San Francisco. Il partage son temps entre son blog, Buzzhyeah, un projet de construction de maisons e0 bas prix, et ses piges pour des webmagazines. De8s qu'il entend parler de 23andMe, il de9cide de faire le test, mais il n'a pas les 1 000 dollars.Il lance alors une souscription sur son blog : J'ai dit e0 mes lecteurs : envoyez-moi de l'argent et, en e9change, je publierai mon mot de passe pour que tout le monde ait acce8s e0 mes re9sultats. c7a a pris plusieurs mois, mais e7a a marche9, par petits dons de 5 ou 10 dollars. Mon appel a e9te9 repris par des sites ce9le8bres et des blogs de biotech. J'ai meame ree7u de l'argent d'un ge9ne9ticien anglais. Avec l'aide de ses nouveaux amis, Andrew commence e0 s'initier e0 la ge9ne9tique, qui devient une nouvelle passion.Comme promis, il partage ses re9sultats avec tout le monde : Ma me8re, qui est infirmie8re, s'est assise devant l'ordinateur avec moi. Elle voulait savoir si je tenais plus d'elle ou de mon pe8re sur tel ou tel trait de caracte8re, on a beaucoup ri. Nous avons aussi appris que je risquais de de9velopper une maladie de9ge9ne9rative de l'oeil. C'est bon e0 savoir, si elle est prise e0 temps, on peut bloquer sa progression. Sa soeur, qui est e9tudiante, a te9le9charge9 les donne9es brutes d'Andrew : Sa classe de biologie va s'en servir en travaux pratiques. Il a aussi demande9 aux lecteurs de son blog de les consulter, pour voir s'ils peuvent en extraire de nouvelles informations inte9ressantes. A aucun moment, il n'a songe9 e0 limiter leur circulation : Aucun proble8me. Franchement, je me ferais plus de souci si je voyais le code de ma carte de cre9dit traeener sur Internet. Yves EudesArticle paru dans l'e9dition du 07.06.08



Poster un commentaire



Jouer au football américain

Roubaix , Tourcoing , Villeneuve-d'Ascq , Douai , Wattrelos , Valenciennes , Marcq-en-Baroeul , Lens , Liévin , Lambersart , Lomme , Armentières , Hénin-Beaumont , Loos , Croix , Denain , Hem , Halluin , Wasquehal , Avion , Ronchin , Carvin , Saint-Amand-les-Eaux , Sin-le-Noble , Fâches-Thumesnil , Haubourdin , Wattignies , Anzin , Harnes , Raismes